Préambule

Le Pôle de Coopération est guidé par une volonté commune, celle de placer l’économie au service des personnes, et de promouvoir un développement plus harmonieux et pérenne pour le territoire.

En proposant un autre modèle, elle vise à agir collectivement et localement contre toutes les formes d’exclusions, la dégradation de l’environnement, la financiarisation et la délocalisation des activités,
qui contribuent à accroître les inégalités et à éloigner l’économie des citoyens.e.s.

A l’échelle des territoires, ces enjeux trouvent des réponses au travers de la coopération de l’ensemble des acteurs et actrices (entreprises, organisations de l’Economie Sociale et Solidaire, institutions publiques, habitant.e.s), entraînant le renforcement des conditions d’initiatives locales.

Pour ce faire, les acteurs et actrices signataires de la charte se réunissent dans le cadre du Pôle de Coopération sud aquitain. Ils et elles font le choix d’un mode de développement fondé sur l’Economie Sociale et Solidaire, parce qu’il promeut les valeurs suivantes :

  • L’émancipation individuelle et collective : en promouvant l’égalité et la diversité sous toutes ses formes, et en permettant aux citoyens.e.s de renforcer leur capacité d’agir sur leur situation comme sur leur environnement.
  • L’économie au service de l’intérêt collectif : en considérant que l’économie est l’affaire de tou.tes, et en affirmant sa capacité à participer à un développement plus équilibré et solidaire.
  • L’ancrage territorial des entreprises et des activités : en valorisant les ressources et compétences locales et en contribuant, au-delà d’une simple présence physique, à la vie de leur territoire.
  • Une conception globale de la richesse, une répartition plus équitable : en dépassant le point de vue strictement financier pour prendre en compte un ensemble de richesses liées aux relations sociales, à l’environnement naturel, à la santé, à l’éducation, à l’implication citoyenne.

La coopération territoriale est fondée sur une recherche de pluralité, à la fois dans les sujets investis et les acteurs et actrices impliqués (habitant.e.s, associations, coopératives, mutuelles, entreprises privées, collectivités et autres acteurs publics, organismes de recherche).

Le Pôle de coopération s’inscrit dans un périmètre sud aquitain. En effet, ses acteurs et actrices ont développé une pratique de coopération inscrite dans le temps, générant des effets d’apprentissage mutuel et d’enrichissement des projets. Elle amène à identifier le Sud de l’Aquitaine comme un territoire d’action pertinent. Le Pôle prendra en compte sa dimension transfrontalière, en participant à des projets transfrontaliers et plus généralement à des projets de coopération associant différents pays.

PTCE enseigne

Le Pôle de Coopération

Levier du développement visé, la coopération territoriale se décline de la façon suivante :
  • Elle désigne un processus ascendant, où les enjeux de territoire sont identifiés et remontés par les acteurs et actrices locaux, qui se mobilisent pour y répondre.
  • Elle est décloisonnée, en termes de nature des acteurs et actrices (privés-publics, habitant.e.s, centres de recherche…), et de champs d’activité. Ainsi la coopération fournit un socle permettant de traiter ensemble des besoins de natures différentes, à la fois économiques, sociaux et environnementaux.
  • Elle renforce la solidarité entre les acteurs et actrices.
  • Cette coopération a un caractère effectif : les acteurs et actrices travaillent ensemble à la mise en œuvre et à l’évaluation des effets de leur action.
  • Elle se construit sur du long-terme.
Dans cette optique, le projet du Pôle de Coopération réunit deux volets essentiels :

Mettre en place des projets et services d’intérêt collectif
L’action économique et sociale est pensée au travers d’une diversité de champs et d’apports au territoire (développement de l’emploi, insertion professionnelle, création d’activités, finance solidaire, éco-construction et éco-habitat, circuits courts, services aux entreprises et aux salarié.e.s). Ces champs d’action pourront être complétés, en écho aux enjeux remontés localement.

Promouvoir ce modèle de développement
Le Pôle organise des missions communes à l’ensemble des acteurs, support et renfort de leur coopération :
  • Animation territoriale
  • Création d’activités
  • Formation
  • Diffusion
  • Recherche et Développement
Le Pôle sud aquitain est partie prenante de la dynamique nationale autour des Pôles Territoriaux de Coopération Economique, inscrits dans la loi sur l’Economie Sociale et Solidaire.

Engagements communs

L’ensemble des acteurs et actrices signataires de la Charte estiment que ce mode d’action favorise un développement harmonieux des territoires, et qu’il convient de le renforcer. Ils et elles s’engagent à :

  • respecter les principes ci-dessus
  • porter et promouvoir la coopération territoriale
  • diffuser et faire reconnaître ce mode de développement
  • mutualiser réflexion, compétences et moyens au service de projets communs.